Blogues

Laurent


Jour 3 – le 17 août 2016


Aujourd’hui, on commence par une visite au garage d’entretien de la flotte de camions de la réserve. Cette flotte de camions est l’un des moteurs économiques de la Réserve et la plupart des camions sont au service de l’industrie minière sauf un qui est au service de l’industrie forestière. On y garde un petit inventaire de pièces, et au besoin, on se les procure à Timmins, ce qui retarde parfois les réparations. Il y a deux mécaniciens, Pete et Lloyd et le gérant James.

jour 3 Pete Lloyd et James

Nous allons piqueniquer au lac Wahgoshig, Cheryl, notre accompagnatrice nous amène à l’extrémité nord du lac et en passant on s’arrête au premier site du village. C’est ici que les premières familles se sont installées dans des tentes de prospecteur en 1985-86; cependant, le coût pour installer la ligne d’approvisionnement électrique est trop élevé et la communauté s’installe plus près de la route 101. Une famille est demeurée sur le site jusqu’en 1996.jour3 site original
Vers 14 h nous retournons au village pour la cérémonie de la pipe avec June Black. Elle nous attend derrière chez elle sur une grande couverture entouré d’objets symboliques et aussi des offrandes traditionnelles. Elle nous invite à s’asseoir pour former un cercle. Le cercle est fondamental pour les cérémonies. June nous explique le sens et le déroulement de la cérémonie et nous invite à penser à un problème ou difficulté auquel on fait face et c’est par la pipe que l’on communique avec les esprits qui pourront nous aider. Elle allume la pipe, la fait circuler, le calumet de paix quoi! Enfin, c’est une aile d’aigle qui nous donne droit de parole afin exprimer un vœu ou une angoisse.
En fin de journée nous avons la visite de Paul et Lloyd qui viennent nous parler de la carte du territoire traditionnel de la Première Nation Wahgoshig. C’est un vaste territoire qui s’étale sur l’Ontario et le Québec, de la mine Detour Lake au nord à Notre-Dame-du-Nord au sud et du Parc Aiguebelle à l’est et Cochrane à l’ouest. Ce territoire n’est pas exclusif, il est partagé avec d’autres Premières Nations. Paul nous raconte que, enfant, il passait l’hiver dans la partie nord, tout près de Detour Lake; à l’automne la famille quittait la région de La Sarre en canot. Un peu avant Noël, son père partait en raquettes et marchait jusqu’à La Sarre pour faire des provisions, il suivait la ligne entre l’Ontario et le Québec qui fut coupée lors de l’arpentage. Ce trajet lui prenait environ une semaine. Il revenait en avion.Territoire de Wahgoshig


Photos